Des Téfilines pour tous !

1967 – 2017 : Un anniversaire impressionnant :
Cinquante ans de Campagne des Tefilines

En juin 1967, alors que le tout jeune état d’Israël était cerné par une coalition de cinq états arabes, la tension dans le monde juif était palpable. Moins de vingt ans après la Shoah, trois millions de Juifs étaient menacés d’être « jetés à la mer » par des armées puissantes et déterminées.

L’angoisse était à son comble, une seule voix s’éleva pour rassurer et encourager les Juifs en Terre Sainte et dans le monde. Le Rabbi de Loubavitch annonçait prophétiquement qu’on verrait des miracles dévoilés et que, pour aider les soldats à protéger le peuple juif, on devait persuader chacun, de façon courtoise et amicale, de mettre les Tefilines. Galvanisés par cet appel inattendu, les émissaires du Rabbi se lancèrent dans l’action avec détermination, conscients que cette campagne était vitale pour gagner la guerre qui s’annonçait. Les ‘Hassidim qui étaient enrôlés dans Tsahal n’eurent de cesse que tous leurs camarades mettent les Tefilines avant les combats et ceux-ci furent témoins de véritables miracles : d’énormes régiments reculant comme effrayés par une petite troupe de soldats israéliens, des terrains vides conquis à la vitesse de l’éclair, des aéroports ennemis détruits avec des moyens rudimentaires… Et surtout, des endroits sacrés comme la vieille ville de Jérusalem, le Tombeau de Rachel et le Caveau des Patriarches récupérés après une si douloureuse séparation de dix-neuf siècles ! Le monde assistait avec stupéfaction à une victoire juive éclatante sur des ennemis qui n’avaient pas caché leurs intentions criminelles et antisémites.

Depuis cette annonce révolutionnaire, des millions de Juifs de par le monde ont mis les Tefilines, dans les circonstances et les endroits les plus inattendus. Étonnés puis enthousiastes, parfois rétifs mais le plus souvent convaincus, ils ont mis les Tefilines grâce aux émissaires du Rabbi, certains pour la première fois de leur vie, célébrant ainsi leur Bar Mitsva. Hommes politiques, écrivains, soldats, commerçants, sportifs, étudiants, artistes, malades, voyageurs, touristes, retraités… Dans un aéroport ou devant le Kotel (le Mur Occidental, un des premiers lieux où fut installé un stand permanent de Tefilines, à la demande du Rabbi), dans des réunions amicales ou lors de célébrations … Cette première fois fut souvent suivie d’une véritable prise de conscience de l’importance de cette Mitsva, de l’importance d’une vie juive vécue complètement et dans la joie. Combien de Juifs doivent à cette campagne leur retour à une vie juive, partielle ou complète ? Les chiffres donnent le tournis mais, devant l’ampleur de cette campagne, toutes les autorités rabbiniques ont reconnu son impact et l’ont encouragée.

Pour aider celui qui  souhaite acquérir des Tefilines cachères, le Bureau Loubavitch Européen met à la disposition du public des Tefilines à prix modique et depuis la création de Tefiline Bank ce sont déjà plus de 1200 paires qui ont ainsi été acquises par ceux qui s’engagent à les mettre chaque jour (sauf Chabbat et fêtes juives).

Pour compléter cette initiative, une brochure explicative et des livres se rapportant à l’importance de cette Mitsva, à la lumière de la ‘hassidout et la façon de l’accomplir correctement sont mis à la disposition du public au Bureau Lubavitch Européen.

Nos liens favoris